Accueil Réseaux Les Architectures ISO, SNA, ET TCP-IP

Les Architectures ISO, SNA, ET TCP-IP

Les réseaux jouent un rôle croissant dans notre société de l’information. La nécessité de donner accès
aux informations et aux ressources à de nombreux utilisateurs sur de nombreux ordinateurs rend une
mise en réseau pratiquement indispensable dans la plupart des environnements professionnels.
Dans de nombreux cas, un réseau d’ordinateurs est vu par les utilisateurs comme un grand ordinateur
dont les disques durs, les bases de données et les autres ressources sont mis à disposition sur des
ordinateurs très puissants (les Serveurs), alors que les postes de travail plus petits (Workstations)
utilisent ces services. Les performances des réseaux sont devenues si grandes qu’un utilisateur d’un
poste de travail ne se rend pas compte du fait qu’il utilise effectivement les ressources d’un ordinateur
central, à travers le réseau.
C’est ainsi que les données concernant tous les utilisateurs peuvent être enregistrées de manière
centralisée sur un serveur de fichiers, au lieu de l’être séparément sur chacun des postes de travail. La
sauvegarde des données est ainsi nettement simplifiée, alors que les aspects concernant la sécurité sont
nettement mieux traités, grâce à la gestion des droits d’accès. De plus, des périphériques très coûteux
comme les imprimantes laser couleur peuvent être utilisés à partir de tous les postes de travail
raccordés au réseau. Les requêtes concernant une base de données sont transmises à un serveur de base
de données qui interroge la base de données centrale pour en extraire les informations désirées, puis
qui renvoie les résultats à leur demandeur.
La répartition des tâches dans un réseau suit un schéma de type Client-Serveur. Le Client transmet une
demande à l’ordinateur qui remplit le rôle du Serveur sur le réseau. Celui-ci traite la demande, puis
renvoie le résultat au Client.
Il faut nécessairement que les communications établies entre les ordinateurs connectés sur le réseau
soient traitées selon des règles très strictes et parfaitement standardisées, de telle sorte que les
ordinateurs produits par des constructeurs différents et utilisant des systèmes d’exploitation divers
puissent échanger des données. Ces impératifs concernent au premier degré le matériel intégré dans les
ordinateurs, de manière à permettre la communication physique sur le réseau. Les composants
matériels nécessaires prennent en charge le couplage électrique de l’ordinateur connecté sur le support
du réseau, par exemple par un câble réseau classique en cuivre ou en fibre optique.
Lorsque les ordinateurs sont connectés au réseau, il faut définir les règles qui permettent de gérer les
échanges de données entre les interlocuteurs. Ces règles constituent le protocole de transmission. Les
protocoles les plus connus sont TCF/IF (Transmission Control Protocol / Internet Protocol) et SPX/IPX
(Se quenced Packet Exchange / Internet Packet Exehange).
Le protocole TCPIIP est devenu l’un des protocoles les plus connus au niveau mondial, grâce à son
utilisation par Internet. Il est devenu un standard de fait Il n'y a plus aujourd’hui aucun système
d’exploitation de grande diffusion qui ne le gère pas. En effet, celui-ci est aussi bien adapté à la
communication entre ordinateurs dans des réseaux locaux (LAN, Local Area Network> que sur des
réseaux plus vastes (WAN, Wide Mca Network).