Accueil Réseaux Les Adresses Internet

Les Adresses Internet

Pour intégrer un ordinateur utilisant TCP/IP comme protocole de transport dans un réseau local, ou
pour utiliser cet ordinateur comme serveur d’accès à Internet, le logiciel réseau doit être configuré
correctement Le schéma d’adressage TCP/IP et les adresses de sous-Reseau (subnet) et de diffusion (broadcast) conduisent très fréquemment à des erreurs lors de la mise en oeuvre des logiciels système
TCF/IF. Si des erreurs de ce type sont commises, certaines fonctions ne peuvent pas être utilisées, par
exemple le routage (routing), ou l’ordinateur refuse totalement de communiquer.
La première couche sur laquelle l’administrateur système peut influer lors de la configuration du
logiciel réseau, est la couche réseau (couche 3) du modèle GSI, où la couche de même nom (couche 2)
du modèle TCF/IP. C’est ici que le protocole Intemet Protocol (IP) est implanté. Les tâches principales
remplies par ce protocole consistent à gérer les adresses des ordinateurs et le choix du chemin d’accès,
appelé également routage. Ces fonctions sont indispensables pour assurer une communication, que ce
soit à l’intérieur d’un réseau local (LAN), ou dans un réseau étendu (WAN).
Par définition, chaque ordinateur qui utilise les protocoles TCP/IP doit disposer d’au moins une
adresse Internet (adresses IP). Une adresse IP est constituée de 32 bits, regroupés pour des raisons de
visibilité en quatre octets de S bits chacun. Ces valeurs sont généralement exprimées sous forme de 4
chiffres décimaux séparés chacun par un point. Ce mode de représentation est appelé “Dotted Decimal
Notation”, c’est-à-dire notation décimale pointée. Une adresse IP valide est par exemple [41.90.3.70].

Une adresse IP est constituée de deux parties:

 

  1. L’identifiant réseau (Net-ID).
  2. L’adresse de l’ordinateur (Host-ID).

Ce découpage a été réalisé pour permettre de faciliter l’adaptation aux unités d’organisation.
L’identifiant réseau permet de désigner l’unité d’organisation, et l’adresse de l’ordinateur de préciser
de quel ordinateur il s’agit à l’intérieur de l’unité. Pour créer ces unités, des classes de réseau ont été
définies, pour offrir aux administrateurs système la possibilité d’affecter des adresses à des unités
organisationnelles. Les adresses Internet sont réparties dans des classes d’adresses A à E, dont seules
les classes A à C sont disponibles pour l’adressage normal. Les parties de l’adresse séparées par un
point n’indiquent pas quelle partie de l’adresse constitue l’identifiant réseau et laquelle désigne
l’adresse de l’ordinateur. Les logiciels réseau identifient la classe d’adresses au contenu des 4 premiers
bits du premier octet de l’adresse IP.